La vidéo corporate pour développer l’image de votre entreprise

La vidéo corporate et la communication au service de l'organisation

Vidéo corporate, communication corporate, quésako ?


L

a communication corporate est une technique de communication qui vise à promouvoir votre entreprise auprès de l’ensemble de vos parties prenantes, telles que vos clients, vos salariés, vos actionnaires, vos partenaires, etc. La mise en avant de votre image a pour objectif de fédérer et de faire adhérer autour des valeurs, prônées par votre organisation, mais aussi de la performance réalisée par cette dernière.

Recourir à la communication corporate / institutionnelle implique une prise de parole de votre entreprise vis-à-vis de vos différents acteurs. Lorsque la cible est externe (p. ex. vos clients, les pouvoirs publics, la presse), vous allez chercher à valoriser votre image à travers vos actions. Si elle est interne (p. ex. vos collaborateurs, actionnaires), vous allez chercher à réunir, rassembler autour d’une vision et d’une culture propre à l’entreprise. Dans les cas, vous allez chercher à tisser de lien et établir une relation de confiance.

A ne pas confondre avec la communication produit : La communication produit cherche à valoriser le savoir-faire de l’entreprise et non ce qu’elle est, ce qu’elle représente. Néanmoins, elles sont complémentaires.

Le corporate complète et prolonge les promesses commerciales, y ajoutant un discours d’engagement de l’entreprise dans les questions et les préoccupations sociétales.

– Thierry Libaert

La communication corporate en vidéo


La vidéo joue un rôle non négligeable dans le processus d’achat du consommateur et intervient ici dans la construction de l’image de marque de l’entreprise. La vidéo, en tant que support de communication est devenu un incontournable à l’ère du tout numérique, aussi bien dans le développement d’une notoriété que dans l’acquisition de prospects et de fidélisation client.

Prenons un exemple de sujet sur lequel communiquer à l'aide d'une vidéo. Si votre société est engagée en matière de RSE (responsabilité sociétale des entreprises), vous pouvez faire le choix d’exprimer les actions que vous avez mises en place pour contribuer par exemple à la préservation de l’environnement et au bien-être de vos salariés. Et pour cela, quoi de mieux qu'une vidéo corporate ?


Et cette vidéo corporate, elle ressemblerait à quoi ?

En vidéo, cela pourrait se manifester de la façon suivante. Plusieurs plans vidéos de témoignages de collaborateurs qui mentionneraient les bénéfices d’une politique RSE. Ces prises de parole seraient accompagnées d’images d’illustration (motion design par exemple) afin de renforcer le message du discours. Cette vidéo pourrait également se décliner sous la forme d’une websérie. Un épisode pourrait concerner un collaborateur ou une action.

Dans ce type de réalisation/vidéo, il est très important de mettre en avant l’humain et de raconter une histoire (storytelling) afin de pouvoir convaincre, sensibiliser et toucher émotionnellement votre audience. Pour capter l’attention de son auditoire et créer du lien, l’entreprise utilise une technique de narration bien précise, celle du storytelling. Ce terme anglais signifie en français raconter une histoire. Raconter une histoire ne s’improvise pas et contraint le narrateur à respecter certaines consignes que nous vous dévoilerons dans un prochain article.


Elle répond à 3 objectifs: faire connaître, faire aimer et faire agir.


Le storytelling n’est pas exclusivement réservé à la littérature. Il s’applique à tous les domaines. Appliqué au domaine de l’entreprise, cela se caractérise par la mise en récit de la marque et non par l’argumentation des caractéristiques techniques d’un produit. Le storytelling met en scène l’histoire de l’entreprise et n’est pas uniquement une description successive de l’histoire de l’entreprise. Il y a donc une volonté d’embellir la réalité, voire de la sublimer comme l’indique Jeanne Bordeau : "l’entreprise doit conter un récit qui illustre son identité, ses équipes et ses atouts avec le juste style et la juste métaphore".


Le pourquoi au cœur du récit :

La question à se poser n’est pas ce que fait une entreprise, mais pourquoi elle le fait !

Le storytelling met en avant le pourquoi de l’entreprise et donne du sens à son existence. En effet, en tant que consommateurs, nous n’achetons pas simplement du « quoi » (ce qu’est le produit) et du comment (le processus de fabrication), nous achetons avant tout du pourquoi (Simon Sinek, 2009). Le pourquoi fait donc référence aux raisons pour laquelle une entreprise à créer de la richesse met sur le marché un produit ou un service.

L’être humain est davantage réceptif lorsque l’on fait appel à ses émotions favorisant ainsi la mémorisation de la marque. C’est pourquoi, votre entreprise doit créer de l’affect et faire vivre une expérience à son audience à travers son récit. Vous n’achetez pas simplement un produit, mais un état d’esprit !

C’est par exemple la philosophie de la marque Apple où son fondateur Steve Jobs affirmait “sells dreams, not products” (vends des rêves, pas des produits). Acheter un produit Apple revient à appartenir à une certaine classe sociale de par le standing qu’offre la marque et son coût. Les produits sont ainsi achetés pour ce qu’ils apportent socialement dans un premier temps et non pour leurs caractéristiques techniques.


Comment formaliser le storytelling ?

Le storytelling repose sur le schéma narratif et actanciel. Il s’insère dans la linéarité du récit et permet à ses destinataires d’être au plus près de l’action. Lorsqu’une entreprise communique de la sorte, elle implique directement son auditoire de façon à ce qu’il ait l’impression de participer à la vie de l’entreprise. Selon l’auteur Sébastien Durand « Le storytelling est une histoire qui s’enrichit des interactions entre celui qui la raconte et celui à qui elle est racontée et qui n’est jamais passif ».

Ils sont une aide précieuse à la construction du récit de par les interactions qu’il engendre. Leur avis compte et leurs exigences doivent être prises en compte. Les outils numériques les rendent désormais actifs. Cette notion d’interactivité place l’émetteur et le récepteur à égalité. C’est d’ailleurs pour cela qu’en narratologie, le terme de narrataire est privilégié à celui de public ou auditoire.

Les narrataires ne sont pas seulement les clients de l’entreprise, ils sont aussi les parties prenantes. La manière dont s’articule le récit n’a pas pour unique but de convaincre l’internaute, il doit également lui permettre de s’identifier comme le héros de l’histoire (Salmon, 2007). Certaines d’entre elles mettent en scène des personnes lambda dans leur quotidien. La marque interviendra comme un adjuvant (schéma actanciel), soit un élément qui aide le héros dans sa quête.


Pour mieux comprendre, voici un exemple avec la marque Monoprix

L’histoire plonge le spectateur dans ses propres souvenirs et peut s’identifier à ce récit en référence à son premier amour et à son enfance. L’intrigue est suffisamment attractive, nous ne voyons pas le temps passer, pourtant ce court métrage dure plus de 4 minutes. Il combine plusieurs états émotionnels, comme l’attendrissement, l’attente, la déception et la joie de retrouver un désir enfoui. La réalisation de la quête provoque un sentiment d’accomplissement et de satisfaction comme si avec Monoprix tout était possible et nous partage un moment de vie qui est dans ce cas précis la naissance d’une belle histoire d’amour. Dans son film, Monoprix revisite l’art et la manière de faire ses courses, au sein de son enseigne cela ne doit plus être perçu comme une corvée, mais comme une sortie quotidienne agréable et complice. En effet, leurs packagings, véritables emblèmes de la marque, jouent un rôle phare, et ce, au-delà de la transmission d’un message. Les jeux de mots visent à interpeller le consommateur et véhiculent l’identité de la marque. Ils peuvent aussi provoquer une émotion passant de la remémoration d’un souvenir à l’humour.


En résumé, nous avons vu qu’il était essentiel que votre entreprise soit reconnaissable de par son identité et ses valeurs. Votre activité doit être porteuse de sens et cela doit se ressentir auprès de votre cible dans vos messages de communication. Cette transmission est à son apogée lors de l’utilisation du storytelling qui de par le discours, l’histoire énoncée, a la faculté de retenir l’attention de l’internaute. S’il se reconnaît et adhère au récit, il sera dès lors plus disposé à collaborer avec vous.


Cet article vous a été proposé par l'équipe de vidéastes de Start n’Clap, agence de production audiovisuelle basée à Nice sur la Côte d’Azur.


Envie de réaliser une vidéo corporate avec notre équipe de vidéastes ?

Contactez-nous

N'hésitez pas à nous joindre via ce formulaire pour toute question ou demande de devis. Nous reviendrons vers vous sous 48 heures.

Start n'Clap,
06000 Nice, France

Téléphone
+33 06 58 03 11 50